Risques d’incendie : comment vous protéger ?

Publié le : 24 mars 20214 mins de lecture

Les risques d’incendie sont des événements probables, imprévisibles et fréquents qui pouvant avoir lieu en tout temps dans un cadre domestique. En effet, l’incendie est une combustion se propageant sans contrôle ni dans le temps, ni même dans l’espace et est de nature mortelle, brûlante et asphyxiante. En France, l’incendie est responsable de milliers de dommages corporels et des milliards d’euros de dégâts matériels par an. Désormais, il existe différents dispositifs préventifs et comportements à adopter pour mieux se protéger.

Les risques d’incendie : causes fréquentes

En général, il existe 3 sources d’inflammations génératrices d’incendies.

Pour commencer, les sources énergétiques sont à l’origine des causes chimiques, électriques, électrostatiques, mécaniques ou thermiques. Comme les réactions exothermiques, les emballements réactifs, les étincelles, les échauffements résultants de la vétuste des appareils électriques, la non-conformité des dispositifs installés, les surcharges électriques, etc. Ensuite, les sources humaines regroupent les différents faits négligents, les faits malveillants et volontaires, ainsi que les mégots ou cigarettes restants allumés… Puis, les sources naturelles résultent des faits bactériologiques ou climatiques. Comme c’est le cas de la survenance de la foudre, du soleil, de la fermentation des bactéries pouvant chauffer le milieu…

Importance de l’alarme maison ou camera dans le cadre des risques d’incendie

Nul ne méconnaît les enjeux occasionnés par les fumées et les feux pour la santé humaine. En effet, celles-ci sont de nature mortelle, asphyxiante et agissent rapidement.

C’est pourquoi, il vaut mieux installer des dispositifs ou systèmes d’alarme tels que l’alarme maison ou caméra pour pouvoir intervenir préalablement a la propagation du feu et pour pouvoir évacuer l’habitation a bref délai. Mieux encore, l’alarme maison et les caméras permettent de détecter une anomalie, informer, avertir et enregistrer les éventuels faits (internes ou externes) générateurs de l’incendie ainsi que d’alerter le voisinage.

Les risques d’incendie : comment vous protéger ?

En premier lieu, vous devez vous souscrire à un contrat d’assurance (GAV ou MRH ou assurance dommages électrique) pour prévoir et garantir les dommages matériels ou corporels qui pouvant en résulter. Celui-ci constitue une garantie importante dans les formules d’assurance durant la souscription. Sont comprises dans ledit contrat, les biens mobiliers (tels que les articles vestimentaires, les articles ménagers, les articles mobiliers, etc.), les articles de valeur (tels que les bijoux, les meubles anciens, les pc, les tableaux, etc.), les biens immobiliers et les appareils défectueux source de l’incendie qui se trouvant sur place lors du sinistre.

En second lieu, le propriétaire ou locataire doit adopter ou mettre en place des mesures préventives pour limiter les risques d’incendie domestique. Sur ce, il doit s’être équipé de détecteurs de fumée vidéosurveillés et d’extincteur de fumée, de faire le ramonage des conduits chaque année, le débroussaillage, de faire état des lieux réguliers des installations électriques, d’éteindre tous les appareils électriques après utilisation, et d’utiliser une alarme maison et une caméra pour couronner le tout.

Plan du site